Dialogue entre Unité et séparation

Éveil Spirituel

Dialogue entre Unité et séparation

Tant que l'on cherche, on est perdu ?

1 : D’abord pourquoi cherche t’on à « savoir », pourquoi cherche t’on « dieu » ?

0 : Parce que tu ne comprends pas.

1 : Comment pourrais-je comprendre comment tout ceci est ? D’ou ça « vient » ?

0 : Justement, tu ne peux pas, c’est la raison de cette recherche.

1 : Mais à quoi bon chercher alors ?

0 : La vie « cherche » des « solutions », c’est son principe de fonctionnement.

1 : Tu veux dire comme les animaux qui mutent pour se mettre à voler par ex. ?

0 : Absolument.

1 : Mais du coup, si je cherche, ça veut dire que je vais trouver ?

0 : Ce n’est pas « toi » qui trouve, c’est la vie elle-même.

1 : Ne suis-je pas la vie elle-même ?

0 : Tu es ce que Word est à Windows.

1 : Un logiciel, c’est ça que je suis ?

0 : C’est une image, mais oui, tu réponds à des fonctionnements établis et tu n’en es pas la source.

1 : Et toi tu es Windows ?

0 : Absolument, tout comme toi, je réponds à des fonctionnement établis.

1 : La vie qui cherche des solutions…

0 : Précisément, mais il ne s’agit pas de solutions répondant à des problèmes, c’est plus de l’ordre de l’adaptation.

1 : Des mises à jour ?

0 : Tout à fait, la vie ne cesse de faire des mises à jour pour s’adapter à son propre environnement.

1 : Mais pourquoi tu dois t’adapter à toi-même, c’est bizarre comme principe, tu peux m’éclairer ?

0 : Lors de la « création », l’absolu n’a ni but, ni objectif, ni devise, ni parent, ni sens alors tout
ceci apparait de cette absence.

1 : OK, c’est là où ça devient compliqué à suivre…

Christophe Heurtel - Clairvoyant - Bande dessinée

0 : Alors vois ceci : d’ou viens-tu ? Car c’est bien la question que vous vous posez ? Savoir le
pourquoi du comment ?

1 : Oui…

0 : Tu peux faire l’expérience de ta présence.

1 : Oui, bien sûr.

0 : D’ou vient cette présence ?

1 : Bah c’est justement la question…

0 : D’où vient Word ?

1 : …? Et bien… de Windows…?

0 : As-tu déjà essayé de demander à Word d’où il vient ?

1 : Non bien sûr, pourquoi ?

0 : Parce que ce logiciel n’est pas fait pour répondre à cette question.

1 : OK, oui c’est évident… Et ?

0 : Il en est de même pour toi, tu vois bien que tu ne peux obtenir une telle réponse par toi-même.

1 : Oui justement, d’ou le sens de… Ah oui, du coup la question ne sert à rien…?

0 : Qu’y avait-il avant la présence de Word ?

1 : Bah je sais pas, je suis pas spécialiste Windows.

0 : Avant qu’il existe, il n’existait pas, n’est-ce-pas ?

1 : Évidemment…

0 : Qu’y avait t’il avant ta présence ?

1 : Bah pareil, je n’existais pas…

0 : Absolument.

1 : Et c’est ça ta réponse ?? Avant que j’existe, je n’existe pas ?? J’étais au courant merci.

0 : Avant ta présence, il n’y avait que ton absence.

1 : Mouais, mais étant donné que je n’existais pas encore, peut-on vraiment parler d’absence ?

0 : Comment crois-tu que la vie fasse émerger quelque chose qui « n’existe pas » ?

1 : Justement, d’où la question du qui « suis-je », du « qu’est-ce-que-je-fouts-là-j’ai-pas-demandé-à-
être ? ».

0 : Crois-tu réellement que dans ce que tu appelles « la vie », il soit quelque chose qui « n’existe
pas » ?

1 : Hahaha je ne sais pas en effet, c’est plus de l’ordre de « rien ne se crée, tout se transforme ! »

0 : Précisément.

1 : Tu veux dire que ma « présence » est… Une transformation de… mon absence ?

0 : Tu peux le dire comme ça en effet, n’est-ce pas logique ?

1 : Oui carrément, mais du coup…

0 : En effet, du coup tu n’as plus a chercher une « réponse » au pourquoi du comment, car ce qui est, ne l’est pas devenu, la vie fait « simplement » des « mises à jour » comme ton ordinateur.

1 : J’aime pas Windows…

0 : Oh je sais bien, tu es plus du genre à croquer la pomme…

1 : Hey c’est moi qui suis censé être drôle !

0 : 101

1 : C’est quoi ça, LOL version « divine matrice »…? ^_^

0 : L’humour te sauveras toujours…

1 : Ouais c’est bien la seule qui m’ait jamais « sauvé ». D’où ça vient d’ailleurs l’humour, les
blagues subtiles sont tellement incroyablement… subtiles et hilarantes !

0 : Windows à fait Word.

1 : Oh, je comprends. Par contre pourquoi c’est si « dur » la vie ? Pourquoi ne peut-on pas la vivre
simplement…?

0 : Parce que tu es persuadé que Word peut t’apporter une réponse qui n’entre pas dans les attributions de son mode de fonctionnement. Là tu demandes à Google et tout devient limpide.

1 : Hahaha t’es vraiment drôle tu sais ! Mais pourquoi doit-on souvent « sombrer » pour y voir plus clair ? Là je te parle, mais je le fais pas si « ça va »…

0 : Tant que « ça va », tu es sur Word et ne demande pas un « traitement d’image ». Si tu souhaites traiter une image avec Word, tu deviens vite frustré…

1 : Ouais, là c’est photoshop dont j’ai besoin. Mais qu’est-ce qui me fait croire que je pourrais le faire avec Word ? C’est pourtant évident quand tu dis ça !

0 : Votre société fonctionne dans ce conditionnement de vous élever en croyant que vous pouvez réussir tout ce que vous « voulez ».

1 : Le rêve américain tu veux dire ?

0 : Oui c’est ce même principe global sur une bonne partie de la planète.

1 : Oui, on reçoit tous le même enseignement alors que l’on fonctionne tous différemment !

0 : Absolument. « La vie » fonctionne ainsi, ne soit pas accusateur de ce système de fonctionnement, il est partie intégrante de l’univers.

1 : Ouais mais du coup on s’en prend plein la gueule selon nos « modes de fonctionnement » justement ! Moi je correspond pas du tout à ce que l’on a voulu me transmettre, comment on a voulu me bourrer le cerveau de choses qui ne me conviennent pas.

0 : Ça fait partie de tout le processus, regarde autour de toi, comment fonctionne la nature ? Son évolution ?

1 : Je ne suis pas spécialiste non plus mais oui, je vois ce que tu veux dire, l’environnement pour
certaines espèces devient hostile, alors la nature évolue, elle fait des mises à jour…

0 : Absolument. Et comme tu le constates, ces mises à jour se font sur des centaines, milliers, millions, milliards d’années. A ton niveau, instant après instant, jour après jour, année après année, la vie s’adapte selon ton « environnement ».

1 : Je vois. Et c’est là que l’on peut comprendre que Word n’est pas responsable de ne pas savoir comment traiter une image et que l’on ne peut pas le blâmer pour ça.

0 : Brillant !

1 : C’est toi qui me donnes les réponses…

0 : Bien sûr, et tu sais alors que tu ne peux t’attribuer le « mérite », si cher à votre société.

1 : C’est ça pour moi, cette « déconstruction égotique » ?

0 : Et pour beaucoup d’autres…

1 : Je vois bien au fur et à mesure des années que tu m’amènes à montrer aux gens qui viennent me voir qu’ils ne sont pas responsables, pas coupables…

0 : En effet, vous en avez assez sur les épaules comme ça, il est temps de passer à autre chose.

1 : Alors je suis quoi moi, un mec qui fait des mises à jour aux gens ?

0 : Bien sûr, tout fonctionne ainsi comme on l’a vu en début de conversation.

1 : « La vie cherche des solutions , c’est son principe de fonctionnent. »

0 : Absolument.

1 : Mais il n’y a pas de « problèmes », c’est plus de l’ordre de l’évolution ?

0 : Tu peux le dire ainsi mais vous avez tendance à vous impliquer dans cette « évolution ».

1 : Tu peux développer ?

0 : Vous vous mettez à croire que cette évolution implique que vous en ayez « conscience », vous croyez que l’évolution dépend aussi de vous.

1 : Oui, c’est ce que je m’efforce de montrer aux gens, que rien dépend de nous…

0 : N’oublies pas que ça ne dépend pas non plus de toi si tu es amené à leur montrer.

1 : Déconstruction égotique…

0 : Word n’est pas responsable des mises à jour faites à Windows, qui amèneront elle-mêmes des mises à jour à Word.

1 : Merci…

0 : 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *