VOUS N’ÊTES PAS COUPABLES, VOUS ÊTES CONDITIONNÉS À LE CROIRE

Éveil Spirituel
culpabilité liberté ego emprise lacher prise

VOUS N’ÊTES PAS COUPABLES, VOUS ÊTES CONDITIONNÉS À LE CROIRE

Le « moi » est sanctifié pour rendre la conscience dépendante de celui-ci. La conscience se retrouve prisonnière de ce « moi » à travers un conditionnement de responsabilité et de culpabilité.

Vous croyez être responsables de ne pas être heureux parce que « moi » est censé avoir le pouvoir de mener sa vie comme il le souhaite. Les prophètes d’aujourd’hui ne font que vous rendre coupables d’être ce que vous êtes en vous faisant croire que vous pouvez être autre chose.

Cette croyance va vous faire dépenser toute votre énergie en recherche inutile dans le but d’obtenir quelque chose qu’il est supposé vous manquer.
Vous êtes ce que vous êtes sans en être responsable, vous n’êtes coupables en rien d’être cela.
Vous avez grandit dans un environnement qui vous fait croire que le temps qu’il fait dépend de vous. Tout le monde compte alors sur vous car quand il fait beau, tout le monde va bien et quand il fait moche, les gens sont tristes…
Vous avez une responsabilité intolérable sur les épaules qui vous oblige à faire bien tout en évitant de faire mal, à vos proches comme aux gens les plus éloignés car on vous fait croire que vos pensées ont aussi ce pouvoir de créer / modifier la réalité.
N’avez-vous jamais vécu de belles choses alors que vous étiez dans un mauvais état d’esprit ? N’avez-vous jamais vécu de mauvaises choses alors que vous étiez dans un bon état d’esprit ?

Voyez cette idée de responsabilité fondre sur elle-même, tout ceci n’est que conceptuel, tout ceci est du vent. Ce vent qui fait tourner le moulin du mental qui vous oblige à vous juger sans cesse, à vous remettre en question à la moindre action, que celle-ci soit bonne ou mauvaise. Car si vous faites bien, vous auriez peut-être pu faire encore mieux ? Et pourquoi ne faites-vous pas si bien à chaque fois ? Et lorsque vous faites mal, comment avez-vous pu vous tromper ainsi, vous saviez pourtant ! N’est-ce pas ?!

Tout ceci ne se fait t’il pas sans votre consentement ? Votre vie ne se déroule t’elle pas d’elle-même quoi que vous fassiez ? Ne se déroule t’elle pas « comme elle le souhaite » sans vous demander votre avis ?

Vous n’êtes pas coupables, vous ne l’avez jamais été car vous n’avez pas le choix. Ce n’est pas grave de ne pas avoir le choix, c’est simplement un constat. Quiconque à vécu suffisamment le réalise. Il n’y a pas de choix, la vie suit son cours, que ça nous plaise ou non. La mort arrive, qu’on en ait peur ou pas. Ça va, ça vient, ça repars…

Vous n’avez jamais eu à être qui vous êtes, c’est déjà le cas.
Vous n’aurez jamais rien à faire à part le réaliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *